Tierversuch illustration 800

«La loi suisse protège davantage que celle de nombreux autres pays»

Noémie Frezel, de l'équipe nano talks, parle chez Alma & Georges de son engagement envers Reatch, et pourquoi elle souhaite un débat informé, transparent et pacifique, sur la question de l'expérimentation animale, enjeu de l'initiative populaire du 13 février.

Noémie Frezel en conversation avec Alma & Georges:

«En Suisse, la possibilité de s’exprimer directement sur des questions de société grâce aux votations est une chance pour la démocratie. Néanmoins, cela implique une grande responsabilité de la part des actrices et acteurs du monde scientifique pour communiquer clairement et ouvertement avec le grand public. C’est vrai en général, mais cela devient particulièrement évident lorsqu’il s’agit d’une question comme celle de l’expérimentation animale, qui pourrait affecter l’ensemble de la communauté scientifique suisse.»

Lire l'article complet ici.

Articles sur le sujet

Montrer davantage

Auteur·rice·s

Auteur

co-lead Romandie; nanoTalks-Team

Noémie a fait sa thèse en Neurosciences à Zurich, et est en post-doc à l'université de Fribourg. Elle aime bien la communication scientifique et courir en montagne. Noémie est volontaire avec Reatch depuis 2020.

Les articles sur le Reatch blog représentent les opinions des auteur·rice·s et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Reatch ou de ses membres.

Pour commenter, sélectionner plus de 20 caractères dans le texte et cliquer sur la bulle.

Les remarques utiles sont les bienvenues. Les commentaires sont modérés.